Programmes musicaux

L’Ensemble Hemiolia propose des programmes de musique instrumentale et vocale. Il investit les œuvres phares du répertoire baroque, exhume celles de compositeurs méconnus, et propose des programmes croisés en relation avec des lieux, des idées, des concepts, des histoires…

L’Ensemble crée sur mesure des interventions en fonction de vos souhaits (concerts d’entreprise, concerts gastronomiques, vernissage d’exposition, programme thématique…).

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignement.

Coffee House

Coffee HouseL’incroyable essor du thé en Angleterre est lié à celui des coffee houses, dont la première fut ouverte au XVIIème siècle à Londres. On pouvait y consommer du thé, du café, de l’eau de vie, du rhum, des friandises, mais surtout se réunir, lire et bavarder librement. L’Ensemble Hemiolia vous convie à une expérience hors du temps : laissez vous bercer par des pièces de musique anglaises réunies à l’occasion du 400ème anniversaire de la mort de Shakespeare. On sait en effet que les pièces du grand Will étaient émaillées de chansons, parfois entièrement rédigées, parfois signalées dans les textes par une simple allusion : ce pouvait être des airs populaires, mais aussi des mélodies écrites par de grands noms comme Byrd, Morley, Johnson, Purcell ou Arne.

Sum in medio tempestatum

Sum in medio tempestatumL’Ensemble Hemiolia vous convie à une exploration musicale du thème de la mer, des tempêtes et des marins dans la musique baroque française, anglaise et italienne.

Giorgio Antoniotto, le mystère milanais.

Milan 1681 – Calais 1766

Le mythe du musicien voyageur a suscité bien des fantasmes et a nourri un imaginaire collectif depuis la nuit des temps, mais c’est une réalité qui puise ses racines dans l’essence même de la musique. Si les moyens de locomotion ont évolué au cours de l’histoire, ce besoin d’aller à la rencontre de l’altérité a nourri les artistes et leurs œuvres bien au delà de la simple anecdote.

Prodigieuses !

Juliette De Massy - SopranoLa Renaissance et l’Humanisme ont revalorisé le rôle de la femme, et lorsque s’ouvre le 17ème siècle, l’éducation des jeunes filles de bonne famille devient l’usage. L’instruction, le raffinement et la capacité à divertir sont d’actualité. L’apprentissage de la musique se fait alors incontournable…

De nouveaux talents féminins vont éclore, et c’est le cas des compositrices mises à l’honneur dans ce programme !

Didon & Enée

Henry Purcell

Didon & EnéeL’Ensemble Hemiolia et la Compagnie de danse Melting Spot, dirigée par Farid Berki, « icône mondiale d’un hip-hop allégé en clichés et ouvert aux autres formes artistiques » (Le Nouvel Observateur), proposent une lecture innovante du drame de Purcell. En faisant dialoguer deux univers artistiques différents et tout en conservant leur vocabulaire propre, ils montrent que la confrontation des genres et le croisement des cultures est un enrichissement perpétuel capable de transcender les temps.

Là où toutes les routes se croisent…

Là où toutes les routes se croisentLa violoniste russe Alfia Bakieva, musicienne d’Hemiolia depuis de longues années, a fondé Ekiyat pour faire vivre et entendre la musique traditionnelle de son peuple, les Tatars, établis au moins depuis le IIIème siècle en Europe de l’Est et en Asie Centrale, et répartis au fil de l’Histoire entre Turcs, Mongols, Russes, Ouzbeks, Kazakhs, Chinois, ou Bulgares.

Le spectacle donné par Hemiolia et Ekiyat va au delà de la rencontre entre deux univers: il s’appuie sur de subtiles correspondances musicales entre la musique baroque et ce répertoire folklorique et ancestral, et permet à deux répertoires de s’éclairer mutuellement et de se sublimer.

Pin It on Pinterest

Share This