Là où toutes les routes se croisent…

[un programme musical Hemiolia & Ekiyat]

La violoniste russe Alfia Bakieva, musicienne d’Hemiolia depuis de longues années, a fondé Ekiyat pour faire vivre et entendre la musique traditionnelle de son peuple, les Tatars, établis au moins depuis le IIIème siècle en Europe de l’Est et en Asie Centrale, et répartis au fil de l’Histoire entre Turcs, Mongols, Russes, Ouzbeks, Kazakhs, Chinois, ou Bulgares.

Le spectacle donné par Hemiolia et Ekiyat va au delà de la rencontre entre deux univers: il s’appuie sur de subtiles correspondances musicales entre la musique baroque et ce répertoire folklorique et ancestral, et permet à deux répertoires de s’éclairer mutuellement et de se sublimer.
En effet, l’usage de « turqueries » dans le domaine artistique apporte une note d’exotisme très recherchée au XVIIIème siècle. Des compositeurs comme Antonio Vivaldi, Marin Marais… s’en sont fortement inspiré, que ce soit dans le domaine de l’opéra ou de la musique purement instrumentale, domaine exploité dans le présent programme.

Ce programme donnera l’occasion de découvrir des instruments comme le kylkobyz (sans doute l’un des plus anciens instruments à cordes frottées au monde, investi de pouvoirs magiques), le gidzhak, le saz (un luth), plusieurs percussions, sans oublier des modes de chant non occidentaux comme le chant diphonique.

Les costumes traditionnels ainsi que les danses proposées ont fait l’objet de recherches importantes menées dans plusieurs pays par Alfia Bakieva.

Puisse ce spectacle permettre de dépasser certains clivages culturels, ou quand la musique redevient un langage universel…

Programme

  • Rite Chamanique de Mongolie
  • Marche Tartare (Marin Marais)
    Extrait de la Suite d’un Goût Etranger
  • Danse tatare « Kazan »
  • Ancor che col partire (Riccardo Rognoni)
    Diminutions sur un madrigal de Cipriano de Rore (compositeur franco-flamand, 1515-1565)
  • Chanson arabo-andalouse d’origine syrienne « Lamma bada yatathanna »
  • « Presto » (Georg Philipp Telemann)
    Extrait de la fantasia pour violon seul
  • Danse Bulgare « Petrunino Horo »
  • Sonata per violino e basso continuo « Follia » (Arcangelo Corelli)
  • Chant russe sur le thème de la Follia: «Ah, set moi gorkij
  • « Rondeau » (François Francoeur)
    Extrait de la sonate 6 pour violon et basse continue
  • Danse des Tatars de Crimée « Tim-tim »
  • Concerto « Grosso Mogul » (Antonio Vivaldi)
    2ème mouvement
  • Chanson de Macédonie « Zajdi-zajdi jasno sonze »
  • « La Tartarine » et « Double » (Marin Marais)
    Extraits du 4ème livre de pièces de viole
  • Chanson Tatar « Kubelek »
  • Concert comique « La Turque » (Michel Corrette)

 

Distribution

Alfia Bakieva : violon, kylkobyz, chant, danse
Aliya Bakieva : chant, danse, saz, percussions
Giovanni Apprendi : percussions
Claire Lamquet : violoncelle
François Grenier : clavecin
Simone Vallerotonda : théorbe et guitare

Costumes

Zulfiya Bakieva

L’article « Nord Littoral » – Mai 2017

Pin It on Pinterest

Share This