Giorgio Antoniotto*, le mystère milanais

[un programme musical Hemiolia]

* Milan 1681 – Calais 1766

Le mythe du musicien voyageur a suscité bien des fantasmes et a nourri un imaginaire collectif depuis la nuit des temps, mais c’est une réalité qui puise ses racines dans l’essence même de la musique. Si les moyens de locomotion ont évolué au cours de l’histoire, ce besoin d’aller à la rencontre de l’altérité a nourri les artistes et leurs oeuvres bien au delà de la simple anecdote.

L’Ensemble Hemiolia vous propose de partir à la rencontre de Giorgio Antoniotto, un de ces musiciens-voyageurs dont la vie et l’oeuvre sont restées dans l’oubli pendant plus de deux siècles. Il est décédé à Calais en 1766, à l’occasion d’un voyage retour de l’Angleterre vers son pays natal.
Infatigable voyageur, escrimeur de talent, joueur d’échecs hors pair, théoricien de la musique renommé, cavalier de combat, violoniste devenu violoncelliste par un coup du sort… son unique opus de musique publiée connu est un bijou de musicalité, de chaleur et de soleil, qui sera mis en perspective dans ce programme avec d’autres compositeurs de son temps, Vivaldi, Geminiani et Handel.
  • Giorgio Antoniotto (1681-1766)
    Sonate pour violoncelle et basse continue n°6 en mi mineur
  • Francesco Geminiani (1687-1762)
    Sonate n°2 pour violoncelle et basse continue opus 5 en ré mineur
  • Giorgio Antoniotto (1681-1766)
    Sonate n°5 pour violoncelle et basse continue en ré mineur
  • Georg Friedrich Händel (1685-1759)
    Sonate pour viole de gambe et basse continue en do Majeur
  • Antonio Vivaldi (1678-1741)
    Sonate pour violoncelle et basse continue n°6 en si bémol Majeur
  • Giorgio Antoniotto (1681-1766)
    Sonate pour violoncelle et basse continue n°4 en la mineur

Claire Lamque t: violoncelle
Aude-Marie Piloz : viole de gambe
Stéphanie Petibon : théorbe et guitare
François Grenier : clavecin

Giorgio Antoniotto – 2017 – Label Paraty – Harmonia Mundi

 « L’ensemble Hemiolia a cette musique depuis des années à son répertoire, l’a visiblement assimilée et a trouvé dans la réalisation des parties de basse continue la sonorité idéale de la musique baroque italienne. Une grande attention a été portée à l’ornementation du violoncelle soliste, ce qui contribue encore davantage au caractère passionnant du discours. Justice est rendue, dans cet enregistrement, à l’originalité et à la fantaisie d’Antoniotto »
août 2017, Opus Klassiek
« L’Ensemble Hemiolia, par son interprétation soignée, restitue parfaitement les styles suonabile et cantabile. Les instrumentistes se livrent à une interprétation flexible comme nous le souhaiterions dans chaque enregistrement. Leur phrasé harmonieux en est d’ailleurs la preuve absolue. »
Jean-Stéphane Sourd Durand, septembre 2017, Les Baroquiades
 
« Voilà donc un disque qui apporte sa pierre à l’édifice de la discographie du violoncelle baroque, et une pierre joliment taillée, car ce que propose l’Ensemble Hemiolia est un véritable travail d’équipe, dénué de toute froideur »
Loïc Chahine, octobre 2017, Le Babillard
Le magasine Classica a récompensé le CD Giorgio Antoniotto par 4 étoiles (édition décembre 2017)

Vidéos

Pin It on Pinterest

Share This